[CHRONIQUE] Konosuba sois béni monde merveilleux !


08 août 2020

Konosuba soit béni monde merveilleux ! de Natsume Akatsuki au scénario et Kurone Mishima au dessin édité chez Meian. Quand l’héroïsme est servi par des bras cassés !

 

2995_3.jpg (59 KB)

 

               Résumé : Le jeune Kazuma Satô, fan de jeux vidéo qui ne sortait plus de sa chambre, perd la vie dans un accident de voiture… Mais c’est loin d’être la fin pour lui ! Il rencontre une jolie jeune femme prétendant être une déesse, qui le réincarne dans un autre monde. Ainsi commence le périple de Kazuma pour vaincre le Mao… Pense-t-il ! Mais c’était sans compter sur la présence de la déesse Aqua, celle qui l’a réincarné, ainsi que sur Megumin, une lolita qui adore la magie explosive… et sur la difficulté de subvenir à ses besoins primaires dans ce monde où il faut quand même travailler pour vivre !

 

2996_3.jpg (57 KB)

 

               Meian nous offre un isekaï pas comme les autres. Là où le héros et ses compagnons, mais surtout le héros, ont des capacités hors normes, comme dans la majorité d’histoires de ce type, ici nous avons affaire à une équipe de bon à rien. Le manga est tourné vers l’humour et prend à controverse son type d’histoire, c’est simple dès qu’un personnage fait quelque chose de prodigieux, il est immédiatement contrebalancé par un élément comique. C’est ce qui fait la force de Konosuba, aux vus des isekaï qui envahissent le marché, la lassitude se fait sentir avec ce genre d’œuvre et cette histoire permet de renouveler un peu tout en se moquant de sa catégorie. À l’origine c’est une série de romans lancés par son auteur sur le web puis en light novel, qui vient d’ailleurs de se finir avec son 17ème tomes. L’histoire a été également adaptée en dessin animé. Dans cette vague de série du genre éditée en France, certaines pépites sortent du lot, mais n’ont jamais atterri sur le sol français. Konosuba en faisait partie, c’est donc une très bonne idée de la part de Meian de l’éditer. Côté dessin, celui-ci reste assez classique tout comme son découpage, mais sert bien le propos. Le but ici n’étant pas d’aller dans la précision, mais bien dans l’humour tout en gardant une homogénéité. Ça ne va jamais trop dans la caricature ni dans le dessin précis.

  

               Bref, vous en avez assez des héros badass et vous voulez rire, Konosuba est fait pour vous.

 

Ryudoka

Site officiel : https://www.meian-editions.fr/