Continuer à nous écouter où que vous soyez
Apple Store Google play
menu MENU
Votre dédicace a bien été enregistrée
Envoyer une dédicace

Blue Corner

Un nouveau one Shot chez PIka graphic

Partager :


Blue Corner

Le 9 mai prochain sortira Blue Corner de Jirô Taniguchi et Caribu Marley. Une œuvre de jeunesse du maître, décrivant, de façon brute et intense, l’ascension fulgurante d’un boxeur auparavant éternel perdant.

 

Résumé

Reggae est un boxeur mystérieux et mutique qui a débuté sa carrière un jour d’avril 1975 en poids légers et qui, depuis, traîne sa carcasse sur les rings de seconde zone. Pour son 33e match, il perd une nouvelle fois par K.-O., mais ce soir-là, le hasard a placé dans la salle Mister Dangelo, ancien champion du monde en poids mi-lourds, et aujourd’hui organisateur de rencontres. Ce dernier voit alors en Reggae un boxeur hors normes, doté d’un coup de poing exceptionnel. Il décide donc d’acheter le contrat de Reggae à son club actuel pour pouvoir le placer sur des rings plus prestigieux, avec des primes bien plus importantes...

 

7 fois à terre, 8 debout

10 ans avant Garoden, son manga sur la lutte, Taniguchi livre avec Blue Corner, une vision sans concession du monde de la boxe, où les conflits des coulisses sont parfois plus violents que ceux sur le ring.

 

Graphiquement, Taniguchi s’est documenté avec précision pour livrer des scènes réalistes et percutantes, semblant tout droit sorties du Raging Bull de Martin Scorsese. Œuvre de jeunesse du maître, elle étonne par  sa représentation brute des combats qui contraste avec la ligne claire qu’il adoptera plus tard.

 

Le maître donne également vie à un personnage charismatique et nimbé de mystère, comme il a toujours su en créer dans son œuvre : à priori misérable, celui-ci finit au sommet de la boxe grâce à une forme de persévérance bien personnelle. Un dernier choc délivré au lecteur par ce regretté poids-lourd de la bande dessinée.

 

L'opus sera suivi en juin d'un autre titre sur la boxe par un maître de la bande dessinée japonaise.

 

Jirô Taniguchi

Connu pour être le mangaka le plus apprécié des francophones, Jirô Taniguchi fut l’un des premiers artistes à tourner son regard vers l’Occident. Ses œuvres sont inspirées des grands noms de la bande dessinée tels que Enki Bilal, François Schuiten, Philippe Druillet ou Moebius. D’ailleurs, il co-signa avec ce dernier le one-shot Icare, une collaboration rare pour un mangaka japonais. Il rencontra le succès avec plusieurs titres : L'Homme qui marche, Quartier Lointain, Alph’Art du meilleur scénario en 2003 et en 2015 La Forêt millénaire. Décédé en 2017, cet auteur nommé chevalier de l’ordre des arts et des lettres laisse derrière lui une œuvre aussi prolifique qu’éclectique.

 

Informations techniques

  • Dessin : Jirô Taniguchi
  • Scénario : Caribu Marley
  • Traduction : Thibaud Desbief
  • Collection : Pika Graphic
  • Sous-collection : Action
  • Dès 15 ans
  • Sens de lecture japonais
  • 17 x 24 cm
  • 288 pages
  • 18 €
  • One-shot

Partager :




Sécurité du formulaire calcul : 1 + 4 =



Rechercher un article



Vidéo à la une
Actualités/Chroniques
Site radio créé avec Vestaradio. Vestaradio propose de créer une webradio facilement