Continuer à nous écouter où que vous soyez
Apple Store Google play
menu MENU
Votre dédicace a bien été enregistrée
Envoyer une dédicace

Moi, quand je me réincarne en slime

Critique sur Moi, quand je me réincarne en slime

Partager :


Moi, quand je me réincarne en slime

                Moi, quand je me réincarnerai en slime de KAWAKAMI Taiki au dessin et FUSE au scénario édité chez Kurokawa. Alors qu’est-ce que cela fait de devenir une boule de gélatine ?

 

Résumé : Satoru, employé de bureau lambda, se fait assassiner par un criminel en pleine rue. Son histoire aurait dû s’arrêter là, mais il se retrouve soudain réincarné dans un autre monde sous la forme d’un Slime, le monstre le plus faible du bestiaire fantastique. Le voilà équipé de deux compétences uniques : « Prédateur », lui permettant de récupérer les aptitudes de ses adversaires, et « Grand sage », grâce à laquelle il acquiert une compréhension aigüe de son environnement. Mais même muni de ces armes, ses chances de survie semblent encore limitées…

                Dès le début, on ne peut s’empêcher de faire la comparaison avec le manga "Re : monster". Il faut dire qu’en ce moment il y a beaucoup d’histoire où un héros se réincarne dans un autre monde. Alors, pour deux mangas dans le même thème et univers, il est logique que nous y retrouvions des ressemblances. À la différence que l’histoire est racontée de manière plus classique. Pour ma part, j’ai vraiment aimé ce premier tome. L’univers est très vite installé, même si bien évidemment on en apprend plus par la suite sur ce monde. Mais alors, qu’a de plus cette petite boule de gélatine? Et bien en plus d’avoir une intelligence humaine et tous ses anciens souvenirs, notre héros Limule est aussi doté de deux compétences, sagesse et prédateur, qui mélangées à la faculté naturelle des slimes, va le rendre vite très puissant. Et plus nous avançons dans cet univers, plus nous voulons en savoir plus. Le dessin est vraiment bon avec des traits de visage vraiment reconnaissable et des planches très claires, ce qui aident forcément à la lecture.

Au final, "Moi, quand je me réincarnerai en slime" est un très bon manga, que je vous conseille encore plus si vous aimez la fantasy.

 

Ryukaze

© KAWAKAMI Taiki - FUSE - Kurokawa 


Partager :




Sécurité du formulaire calcul : 6 + 5 =



Rechercher un article



Rétro-Podcast-Live
Actualités/Chroniques
Site radio créé avec Vestaradio. Vestaradio propose de créer une webradio facilement