RADIO(S)

Alerte info




                Blue Eyes Sword (Hinowa ga crush) de Takahiro au scénario et Strelka au dessin édité chez Kurokawa le 11 avril 2019. Alors que donne la suite tant attendue de Red Eyes Sword (Akame ga Kill) ?




Résumé : Après la chute de l’empire, Akame a entrepris un long voyage et est arrivée dans le lointain pays de Wakoku, situé à l’est. Dans ce pays en proie à la guerre, la jeune Hinowa part au combat avec l’espoir d’unifier le pays et de mettre fin aux troubles. En voyant la détermination et la sympathie de la jeune fille, Akame décide de se battre aux côtés de cette dernière…




                Il n’était pas étonnant de voir une suite à Akame ga kill, tant la fin laissait des possibilités à cela. Blue Eyes Sword se déroule après la fin de son ainé. Cette fois-ci, Tetsuya Takahiro sera seulement au scénario laissant la place à Strelka dont c’est la première œuvre. Notre nouvelle héroïne n’est autre qu’Hinowa, jeune guerrière dont les ambitions rappelleront celle de Shin dans Kingdom. Dans un univers moins complexe, elle souhaite s’illustrer lors de bataille pour avoir une vie meilleure. Akame est là pour faire le lien avec la première série, même si elle n’est pas le personnage principal, elle a ses propres objectifs. L’intrigue reste assez simple pour le moment, on espère qu’elle s’affirmera plus dans les prochains tomes (mais si ce n’est que le premier volume). Nous n’avons pas non plus d’armes magiques pour le moment, mais nous voyons un nouveau groupe se former lors du premier tome. On peut dire que Strelka fait bien ressortir les mouvements et la puissance de ses personnages lors de l’action, mais parfois lors du découpage on a du mal à suivre. N’oublions pas que c’est sa première œuvre, il est donc logique de trouver quelques faiblesses, mais ce n’est que léger et seulement sur le découpage. Le dessin reste assez clair et donc agréable à lire.

                En Bref, Blue Eyes Sword est très agréable avec des personnages attachants. À voir selon l’évolution de l’histoire, mais nul doute que nous aurons le droit à de l’épique !

Ryudoka 

 Kurokawa: https://www.kurokawa.fr/series/blue-eyes-sword

Partager