RADIO(S)

Alerte info




"Les Quatre Fantastiques à la sauce Byrne"

 

 

Introduction :

J'attendais avec beaucoup d'impatience ce comics ! Pour tout dire depuis que la boutique Original Comics avait annoncé sa commercialisation un peu avant l'été 2018, je trépignais d'impatience de lire cette vision des FF de John Byrne. Ai-je eu raison de me mettre dans de tels états ? Découvrons-le ci-dessous.

 


 

1 - Présentation du livre

Titre : TRIO, disponible en deux covers limitées à 300 ex.

Editeur : Alayone Comics

Auteurs : John Byrne (scénarii et dessins)

Genre : comics, action, aventure.

Thèmes : super-héros

Pages : 102

Date de parution : décembre 2018

Prix conseillé : 17€50

Collection : /

 

2 - Résumé

"Dans une grande cité côtière, un groupe de malotrus équipés d'armes de haute technologie s'attaquent au coffre-fort d'une banque. Ils disposent d'un robot puissant pour protéger leurs arrières. Voilà que surgit un super-héros à la peau de pierre qui commence à démolir l'androïde à grands coups de poing. Son nom ? Three (Trois). À l'intérieur du bâtiment, le groupe de cambrioleurs est rapidement maîtrisé par deux autres super-héros, l'un avec des lames à la place des avant-bras nom de code Two (deux) et le second aussi épaisse et résistante qu'une feuille de papier surnommée One (Un). Ils forment le Trio et la presse leur a donné les noms de Paper (papier) pour One, Scissors (ciseaux) pour Two et enfin Rock pour Three. Peu de temps après nos trois héros doivent arrêter la destruction de la ville causée par un monstre géant de couleur verdâtre/turquoise qui déambule dans les rues, et dont sa provenance n'est autre que les fonds marins..."

 

Contient les épisodes TRIO 1-4, inédits.

 

3 - La critique

Que dire si ce n'est que c'est du John Byrne ? J'ai adoré son Iron-Fist, ses "runs" cultissimes sur Uncanny X-Men et les Fantastic Four, mais aussi Alpha Flight, Avengers West Coast, Namor, etc., … Bref lorsque j'ai vu que ce comics allait sortir en France (il est édité chez IDW aux States et leurs comics ne sont que rarement publiés ici, malheureusement) j'ai sauté sur l'occasion et j'ai précommandé ce numéro.

 

Ici nous retrouvons un véritable hommage au comics des années 70 à 90. Oui je sais, l'attaque de la ville par un monstre géant, n'est pas très original, ni le fait que celui-ci ait un maître dont le but est de faire payer "à ceux de la surface" leurs crimes, comme le voulait Namor lors de sa première apparition face aux FF. Mais ce n'est pas tout, car la créature n'est pas sans rappeler une dessinée par Jack "The King" Kirby dans les années 60 ! A cela rajoutez un troisième arc narratif (qui se développe dès la fin du second mettant en scène la créature géante), avec l'apparition d'une sorte de super-soldat Nazi ainsi qu'une intrépide journaliste du nom de Liz Lanning dont les initiales ne sont pas sans rappeler celles d'une autre journaliste tout aussi intrépide du nom de Lois Lane et nous avons tous les poncifs éculés propres au récit Super-héroïque...

 

Du moins c'est ce que l'on pourrait croire ! Car Byrne est en pleine forme et il nous livre son scénario avec une grande passion ! Il raconte bien son histoire, très bien pourrais-je dire même ! Il décrit ses héros sans trop en révéler (on découvre la véritable identité de Rock et le prénom de Scissors et c'est tout). Les lecteurs n'ont pas le temps de s'ennuyer et il ne s'agit pas d'un pastiche des FF ou autre équipe déjà existante, il s'agit d'un récit d'aventures qui introduit intrigues après intrigues un rythme effréné, avec des dessins efficaces et une mise en page très fluide, de nouveaux héros originaux il suffit de voir Paper par exemple que l'on voit de face avec ses rondeurs de femme et la case suivante de profil sans aucune épaisseur du fait qu'elle n'est qu'en deux dimensions. L'aspect de pierre de Rock est rendu uniquement par les couleurs (en simulant des textures de pierre), sans recourir aux aspérités de La Chose (Ben Grimm) des FF. Alors bien sûr il s'agit d'une sorte d'hommage aux FF, mais il n'en reste pas moins que c'est une équipe de héros totalement innovante.

 

Les personnages sont sympathiques même si l'on pourrait les trouver "ridicules" ou "stupides". Je pense que Byrne a voulu rappeler que l'important n'est pas la plausibilité des personnages, mais leur capacité à générer du merveilleux, de l'évasion, de pouvoir se détacher de ses soucis du quotidien... 

 

Les plus : le scénario et les dessins sont énormes ! J'attendais avec impatience cette série et franchement je n'ai pas été déçu, bien au contraire !

Les héros sont bien travaillé, des trames qui s'ouvrent rapidement mais qui se développent petit à petit. Scissors est gay ce qui est intéressant de noter car les héros et héroïnes sont le sont pas encore très souvent orienté dans ce sens : on verra le héros fort prendre dans ses bras la journaliste intrépide qui se sera mise une nouvelle fois dans le pétrin, or ici ça aurait été original d'avoir la suite avec une mise en danger de l'époux de Scissors qui serait sauvé par le Trio.

 

Les bonus en fin d'ouvrage (covers) sont un petit plus que j'affectionne tout particulièrement comme vous le savez :)  

 

Les moins : l'absence de suite. Et oui, bien qu'à la fin du tome les mots "A suivre..." apparaissent, Byrne n'a pas écrit - à ma connaissance - de suite à ce scénario (et c'est vraiment dommage), il s'est lancé dans sa série Triple Hélix (chronique à venir aussi) qui revisite les "X-Men" cette fois-ci.

 

Ma note : 8/10 car le scénario est très sympathique, au même titre que les bonus en fin de tomes et notamment les recherches graphiques, mais que nous n'aurons - à priori - pas de suite !


ERRATUM : en ce jour du 30/01/18, je viens de débuter la lecture de "TRIPLE HELIX", qui est la suite directe de "TRIO"

Par Frédéric M.

 

© 2018 - John Byrne - Alayone Comics

Partager